Les événements de sensibilisation

Les événements <strong>de sensibilisation</strong>

Vous êtes ici » Accueil » Les événements de sensibilisation » Colloque 29 mars 2017 Cuq Toulza (81470) » Zones humides, eau dans les sols..., notre affaire à tous

Zones humides, eau dans les sols..., notre affaire à tous

16 ans d’animation d’une mobilisation citoyenne - Et maintenant ?

Mercredi 29 mars 2017, Rhizobiòme a réuni les adhérents et partenaires des programmes qu’elle anime depuis 16 ans, le Réseau SAGNE et le Rés’Eau Sol. L’occasion de présenter le bilan des actions conduites et réfléchir à la suite à donner à ces démarches citoyennes.

Il est de temps en temps utile de faire des pauses pour savoir où on en est, et décider de vers où on veut poursuivre son chemin. Une soixantaine de personnes étaient présentes et motivées ce mercredi 29 mars à Cuq Toulza.

Frédéric DENHEZ, journaliste spécialisé dans les questions d’environnement animé les débats de cette journée, mis en perspectives, questionnés les participants et les démarches pour aider le public venu nombreux à construire une réflexion commune.

Si le Réseau SAGNE affiche déjà 16 ans d’action en faveur des zones humides du Tarn et de ses marges héraultaises et audoises, le Rés’eau Sol, petit frère né en 2014, lui présente ses premiers résultats.


Après une présentation des résultats, le débat animé par Frédéric DENHEZ a permis de montrer que si pour les participants ces démarches ont largement fait leurs preuves et répondent à un vrai besoin de terrain pour trouver des solutions concrètes de gestion des zones humides et de compréhension des phénomènes d’eau dans les sols, et qu’il faut absolument continuer, la mise en œuvre et le financement de ces démarches rencontrent aujourd’hui des difficultés nouvelles.

Le monde change, les institutions partenaires bougent, la demande sociale s’accentue ce qui exige de la part de Rhizobiòme, coopérative maitre d’ouvrage de ces programmes, de s’adapter, de revoir son organisation, afin de sécuriser juridiquement et économiquement ces programmes et de maintenir les services à la population. Stéphane HENIN, de l’Université Jean JAURES à Toulouse est venu apporter son regard d’universitaire sur la notion des "communs" au coeur de ce qui se joue pour Rhizobiòme dans ce contexte nouveau. L’éclairage également de Alix MARGADO, co-auteur de la loi sur les Scic, a permis de comprendre la difficulté de faire entendre la logique de coopération dans un contexte général où la concurrence est la référence.

Débats, échanges, comptes-rendus

JPEG - 887.2 ko

Vous trouverez ici les éléments de compte-rendu de cette journée passionnante qui aura amené les participants à poser le cadre de ce qu’ils attendent de Rhizobiòme dans les années à venir.

Compte-rendu général, cliquez ici

C’est encore Frédéric DENHEZ, journaliste et animateur de la journée qui synthétise le mieux ce qui a pu se jouer lors de cette journée du 29 mars 2017 : "Le Réseau Sagne, une évolution contrariée"© Frédéric Denhez 29 Mars 2017

Après dix-sept années de défense et illustration des sagnes, le Réseau Sagne a eu besoin de réunir dans une salle ceux et celles qui le connaissent afin d’envisager son avenir un tantinet contrarié ces derniers temps. Cela se passa à Cuq-Toulza, dans le Tarn, au siège du Syndicat intercommunal des Eaux Montagne Noire, devant soixante-dix personnes qui ont presque toutes levé le bras pour prendre la parole, et ont parfois eu du mal à la rendre. Le réseau et son objet suscitent manifestement plus que de l’attention : de l’affection. Et porte l’espoir d’un monde qui change. ...lire la suite

Synthèse que vous pouvez aussi lire sur le blog de Frédéric DENHEZ sur Mediapart

Partager